Bienvenue sur la version digitale du RAPPORT D'ACTIVITÉS 2018 du Groupe IDELUX-AIVE

ODD 6 : Eau propre et assainissement

Ouvrir menu de navigation

OUVRAGES D’ÉPURATION : TRAITER LES EAUX USÉES ET LES GÉRER AVEC EFFICIENCE

Gestion des eaux
Exploiter et gérer

Les réseaux d’assainissement sont conçus pour transporter les eaux pluviales et les eaux usées vers les stations d’épuration. Ça devient un souci quand ils reçoivent des eaux claires parasites (1). S’y ajoute la dispersion de l’habitat. Ces deux facteurs posent un problème « hors contrôle » : une (trop) faible charge polluante à traiter par nos installations. Après traitement, l’eau remise dans le milieu naturel en 2018 a été conforme – à 99,4 % – aux normes de rejet en vigueur (DBO5, DCO et MES(2)).

(1) Eaux claires parasites : ruisseaux, fontaines, drains agricoles et autres, trop plein de captages,… Les eaux pluviales ne sont pas concernées.
(2) DBO5 : demande biologique en oxygène, DCO : demande chimique en oxygène, MES : matières en suspension.

Assainissement collectif

Image Gallery
Image Gallery
Image Gallery

Qualité des eaux rejetées

Des résultats supérieurs aux normes

 

Eaux usées (entrantes) Eaux épurées (sortantes) Normes SPW (sortie)
108 mg/litre (DB05) 5,3 mg/litre (DB05) 25 mg/litre
267 mg/litre (DCO) 25 mg/litre (DCO) 125 mg/litre
145,3 mg/litre (MES) 9,6 mg/litre (MES) 40 mg/litre

(3) Un facteur de dilution de 0 signifie que la station d’épuration est entièrement approvisionnée par des eaux usées. Si ce facteur est supérieur à 1, on considère les eaux entrantes comme significativement diluées. Problématique mais gérable.

Saison de baignade

Des systèmes de désinfection UV ont été installés sur les rejets des ouvrages qui peuvent avoir un impact sur des zones de baignade. Pour l’ensemble de la saison balnéaire, les concentrations en germes sont restées constamment en dessous des normes imposées aux rejets de ces ouvrages.

Station de Chiny

Suite à l’inondation accidentelle du local technique de la station d’épuration de Chiny l’été dernier, l’AIVE est intervenue en urgence pour placer un système de désinfection UV de secours, le temps de réparer le système existant.

Le savez-vous ?

  • Nous proposons aux communes des prestations d’aide à la gestion de leurs réseaux d’égouttage (essentiellement : organisation et planification de curages de conduites). 32 communes (sur 44) ont signé la convention soit, en moyenne, 85 km de réseau à curer annuellement.
  • Le rendement de nos stations d’épuration est supérieur à 90 % : 9 300 tonnes de pollution sont entrées. 850 tonnes ont été rejetées.
Votre avis nous intéresse, aidez-nous à améliorer nos futurs rapports d'activités. Contactez-nous