Bienvenue sur la version digitale du RAPPORT D'ACTIVITÉS 2018 du Groupe IDELUX-AIVE

ODD 8 : Travail décent et croissance économique

Ouvrir menu de navigation

Notre action en deux mots :

Favoriser la création des entreprises, leur implantation et leur accompagnement personnalisé à mesure de l’évolution de la situation de chacune, notamment dans le domaine de l’innovation.

Notre objectif fondamental est de permettre à la population luxembourgeoise de vivre et de travailler « au pays ». Pour y parvenir, nous prospectons les investisseurs potentiels et accompagnons l’implantation d’entreprises sur des sites préalablement aménagés. 650 entreprises y sont implantées. 13 000 personnes y travaillent.

Qu’il s’agisse de jeunes entreprises ou de sociétés confirmées, nous stimulons le tissu économique de notre région pour les accompagner dans l’appropriation de démarches managériales up to date, dans le financement de leur croissance (innovation(1), leasing immobilier, économie circulaire, conseil, réseautage). Nous les épaulons aussi dans des matières sensibles comme le droit de l’environnement, l’aménagement du territoire,…

3 écosystèmes clés

Nous développons de manière proactive 5 écosystèmes qui nous paraissent déterminants pour le devenir économique du territoire que nous desservons : la transformation du bois, l’agroalimentaire, les sciences du vivant, la logistique à valeur ajoutée et le spatial.

Plusieurs équipes spécialisées travaillent en concertation pour répondre rapidement aux préoccupations des entreprises, voire les anticiper, via des actions de sensibilisation et de formation personnalisées.

IDELUX bénéficie d’une expertise reconnue dans les relations transfrontalières et, plus largement, d’une solide réputation de professionnalisme et de qualité.

Opportunités et faiblesses

La croissance démographique annoncée, l’émergence de nouveaux métiers, la logique transfrontalière, nous apparaissent comme autant d’opportunités.

A contrario, nous constatons que les notions d’économie circulaire, d’économie créative, d’intelligence stratégique, d’e-commerce doivent encore être reconnues plus largement.

Par ailleurs, l’industrie manufacturière, présente en particulier dans le sud du territoire, connaît un déclin progressif auquel nous cherchons à répondre. De même, l’attractivité commerciale de plusieurs cœurs de pôles demande à être restimulée.

Autre difficulté : aider les employeurs à trouver certaines qualifications. Le bassin de recrutement tout comme le nombre de personnes en recherche d’un emploi sont relativement réduits. En outre, la région peine à attirer de nouveaux demandeurs d’emploi qui hésitent à venir s’y implanter ou qui privilégient un emploi mieux rémunéré au Grand- Duché de Luxembourg voisin. Enfin, et ce n’est pas la moindre de nos contraintes, l’image du Luxembourg belge est relativement floue aux yeux de certains partenaires extérieurs.

(1) Le Centre européen d’entreprises et d’innovation d’IDELUX (CEEI) accompagne de nombreuses entreprises, étudiants-entrepreneurs (Venture Lab), start-ups, sociétés spécifiquement concernées par la démarche «Made Different – Factories of the Future», … Il développe des services en créativité (living lab, incubateur de solutions, …) et en veille. Il coopère avec l’Interface de l’Université de Liège, la Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge, le Green hub (hub créatif de la province de Luxembourg), …

 

Autres ODD impactés indirectement par ces activités

Votre avis nous intéresse, aidez-nous à améliorer nos futurs rapports d'activités. Contactez-nous